top of page
  • Delphine Chenu

Raphaëlle, là depuis toujours !


Propos recueillis en avril 2021


A l’aune de ma transition MTF (Male to Female), une première amie m’a demandé des

photos souvenirs.

Sans que j’en fasse la demande, le surlendemain, une deuxième amie me parle d’une

excellente photographe, Delphine CHENU.

Cela m’a suffi pour te contacter rapidement afin d’organiser un shootting avant mon

opération.


Mon but était de laisser une trace de ce qui allait disparaître : les traits masculins de mon

visage.

Ce fut aussi pour moi une sorte de rituel, une manière d’avancer sur mon chemin tout en

acceptant et aimant mon passé qui m’a permis de me construire jusqu’à ce jour, telle que je

suis.


Le jour de la prise de vue, en entrant dans le studio, j’ai ressenti ta chaleur, celle du lieu ainsi qu’un bel équilibre énergétique. Pour compléter, la vue sur le jardin luxuriant m’a paru tellement

relaxante que je ne voulais plus partir.


À la réception des clichés, je fus très amusée de découvrir toutes les photos. La découverte de mes expressions de manière chronologique m’ont apparu comme le déroulement de ma vie de mes 5 à 40 ans… pour finir par ma préférée, celle dont l’expression montre ma détermination nouvelle et ma confiante en la vie.


Je retiens de cette expérience photographique à quel point l’œil aiguisé de la personne qui

tient l’appareil est primordial et à quel point tu nous montre avec ton cœur, ce qui est

parfois invisible avec nos yeux.


« Incarner pleinement sa féminité »...

À mon sens, il y a autant de féminités que de femmes,

c’est Exprimer et Offrir pleinement au monde notre manière de vivre cette féminité.

A 24 ans, on m’a dit être « Architecte » juste en ayant obtenu un diplôme.

Architecte, l’étais-je vraiment ?

A 26 ans, ma première fille est née.

Étais-je vraiment parent à cet instant ?

On enfile de multiples costumes tout au long de notre vie mais on EST et on incarne vraiment

ces « rôles » qu’avec l’expérience.

Cela m’a fait surtout comprendre qu’il fallait se mettre dans la position d’être pour être.

Et c’est pour cette raison que je ne suis pas une future mais une présente femme, celle au plus

profond de moi depuis toujours et celle en devenir qui veut aujourd’hui s’exprimer.

Assumer et aimer qui nous sommes, rend toutes les femmes lumineuses à mes yeux.

Pour conclure, je pense que les valeurs féminines dont la planète et l’humanité ont tant besoin, gagnent du terrain.

Cela me rend très optimiste pour le futur.

Continuons toutes et tous à les diffuser, à les incarner, à les transmettre, et surtout à les vivre !

-------------------------------------

J'ai recueilli les propos de Raphaëlle, en avril 2021, je suis extrêmement touchée par son courage, par le fait qu'elle ait souhaité conserver un souvenir de LUI en cheminant de manière déterminée vers ELLE.

Je vais avoir la chance, à nouveau, de la photographier d'ici quelques jours, sa transition, quasi terminée.






223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page